20.12.2017

La peinture sur manuscrit est reine au Moyen-Âge

FÊTE ROYALE EN L'HONNEUR DU ROI RICHARD II (vue partielle)
Fin du XVe siècle

British Library, Londres

Richard II est entouré des ducs d'York, de Gloucester et d'Irlande. Nous sommes en Angleterre et des gobelets individuels sont présents sur la table, alors qu'en France comme en Bourgogne les verres et les gobelets sont apportés un par un à chaque convive, au rythme de ses envies.

Technique picturale (au même titre que la fresque ou la peinture de chevalet), l'enluminure est reine au cours du Moyen-Age. Exécutée à la main, elle décore ou illustre un texte, généralement un manuscrit. Si jusqu'au XIIème siècle les manuscrits sont copiés dans les établissements ecclésiastiques, principalement les abbayes, où ils servent à célébrer le culte et à nourrir la prière et la méditation ; à partir du XIIIème, un artisanat et un marché laïcs se développent avec l'essor de l'université et des administrations et l'émergence d'un nouveau public amateur de livres.

L'enluminure est riche d'enseignements sur l'histoire du vin au Moyen-Âge et de sa place dans la société. Là encore, la peinture est comme un documentaire. L'univers du vin y relève de la même thématique qu'avec les fresques et les tableaux.

Enluminure - La Sortie de l'Arche et
Enluminure - La Sortie de l'Arche et l'ivresse de Noé

LA SORTIE DE L'ARCHE ET L'IVRESSE DE NOE - détail

Bedford Hours (Book of Hours), ca. 1430

British Library

Les Heures dites de Bedford sont un livre d'heures à l'usage de Paris, enluminé dans cette même ville dans le premier tiers du XVème siècle. La plupart de ses miniatures sont attribuées à un maître anonyme et son atelier qui tire son nom d'usage de cet ouvrage : le Maître de Bedford. Le manuscrit a en effet sans doute appartenu à Jean de Lancastre, duc de Bedford. Il est le troisième fils de Henri IV d'Angleterre et devient régent du royaume de France à la mort de son frère en 1422, Henri V, alors que son neveu Henri VI n'a que neuf mois. En 1423, à Troyes, il se marie avec Anne de Bourgogne, la fille du duc de Bourgogne Jean sans Peur, son allié contre les Valois dans la guerre de Cent Ans. C'est à l'occasion de ce mariage que le manuscrit est commandé à Paris... Cette miniature évoque l'ivresse du patriarche de l'humanité, alors que...

Pour en savoir plus : Galerie "En enluminure : de vin divin en vin Sacré" >>

Enluminure - Bonnes et mauvaises et
Enluminure - Bonnes et mauvaises et manières

BONNES ET MAUVAISES MANIÈRES

D'après Dits et faits mémorables de Valère Maxime

Bruges, c. 1475

 

Les traités de bonnes manières se diffusent à partir du XIIIème siècle. On y apprend à boire le coude collé au corps et à petites goulées (pour les femmes). Une nette distinction est faite entre la foule aux mauvaises manières qui renverse le vin sur la table et fait du bruit dans les auberges, et la société bien élevée qui connaît les règles sur la conduite qu'il convient de tenir. Cette miniature les met toutes les deux au coude-à-coude, des plébéiens de basse extraction faisant le cirque aux côtés de l'élite d'une société qui sait se tenir droite à table. À l’époque, les dimanches étaient fort ennuyeux, l’église interdisait de travailler et les distractions intellectuelles étaient quasi inexistantes. On préférait donc se divertir au cabaret en compagnie d’autres personnes afin d’y boire du vin (ou de la cervoise). Les tavernes  disposaient d’une grande salle commune garnie de tables et bancs et parfois aménageaient une chambre pour loger...

Pour en savoir plus : Galerie "En enluminure : de boire en savoir-boire" >>

EN Tres Riches Heures du Duc de Berry Mars
Enluminure - Très Riches heures du Duc de Berry, calendrier, mars

TRÈS RICHES HEURES DU DUC DE BERRY, CALENDRIER, MARS

Barthélémy d'Eyck, c. 1440

Musée Condé, Chantilly

Les Très Riches Heures du duc de Berry sont l'aboutissement d’un travail échelonné sur plus de 80 ans. Ce manuscrit est commandé par le duc de Berry aux frères de Limbourg vers 1410-1411. Inachevé à leur mort et à celle de leur commanditaire en 1416, il est probablement complété, dans certaines miniatures, par un peintre anonyme dans les années 1440 (Barthélemy d'Eyck ?). En 1485-1489, il est achevé dans son état actuel par le peintre Jean Colombe pour le compte du duc de Savoie. Cette enluminure entre dans la composition de la première partie du manuscrit, la plus célèbre, le calendrier. Le mois de mars est illustré par les travaux agricoles de la fin de l'hiver... Des vignerons taillent la vigne dans un enclos à gauche et labourent le sol à l'aide d'une houe pour l'aérer. Pour la vigne, mars est depuis toujours le meilleur mois pour la taille...

 

Pour en savoir plus : Galerie "En enluminure : de vigne en port" >>

LES COLLECTIONS DU MUSEE VIRTUEL DU VIN

De vin divin en vin Sacré
De boire en savoir-boire
De vigne en port
Décrivez votre image
En nature morte
En enluminure
Décrivez votre image
En voir plus