Vous avez dit Bacchante ?


BACCHANTE

André Lhote, 1912 - Musée des Beaux-arts, Bordeaux

 

La figure mythologique de la Bacchante a ressurgi dans l’art au XIXe siècle et au début du XXe siècle. Au début, ce sont les personnages du cortège bachique (le thiase) qui retiennent l’attention des artistes. La Bacchante (ou Ménade), prêtresse de Bacchus (ou de Dionysos), a des attributs précis : une peau d’animal sauvage (le plus souvent la panthère), une coupe de vin, une couronne de lierre ou de pampres et un thyrse. La bacchante du XIXe siècle, au service du dieu du vin, est de chair ; elle obéit à ses pulsions et fait preuve d’une sensualité sauvage, offrant aux artistes la possibilité d’une nudité extatique, équivoque, voire licencieuse. Progressivement, les peintres et les sculpteurs utiliseront de plus en plus le mythe comme prétexte pour montrer l’érotisme de corps qui se cabrent et se cambrent. La bacchante perd ses attributs mythologiques, elle n’est plus qu’une femme nue, libérée de toute contrainte. En revanche, ivresse et sensualité subsistent (source : La Tribune de l'art).


La Bacchante d'André Lhote est une femme totalement dénudée et charnue, aux rondeurs généreuses. Dans un état d'abandon et une pose lascive, elle mange du raisin pour chanter Bacchus, le tout dans un cadre champêtre. Elle célèbre avec sensualité les plaisirs de la vie. Rodin réalise sur le même motif des dessins érotiques de modèles qui s’exhibent sans pudeur ; c’est après qu’il décide de les intituler "Bacchante". Il est vraisemblable que ce fut également le cas pour celle de Lhote. Accessoirement, cela permettait d’atténuer les foudres des ligues de vertu, combien nombreuses à l'époque.


Le titre prête donc à confusion : cette bacchante moderne est bien loin de la bacchante antique, celle du thiase, même si l'on veut bien admettre la présence du vin par le truchement du raisin.



Galerie Entourage de Dionysos


 

Tenez-vous informé des nouvelles publications de posts sur ce blog en vous y abonnant

(log in, en haut à droite). Il vous suffit d’indiquer votre adresse e-mail.


Le Musée Virtuel du Vin est présent sur Twitter. Sa version anglaise The Virtual Wine Museum est également présente sur la version anglaise de Twitter.