RIVE GAUCHE, 6e ARRONDISSEMENT "DIT DU LUXEMBOURG", QUARTIERS DE L'ODÉON, DE LA MONNAIE ET SAINT-GERMAIN DES PRÉS

Atget Passage des Patriarches 1909 10 Mo
Eugène Atget, "Au petit maure" cabaret / "aux barreaux verts", 26 rue de Seine, 6ème arr., 1911 - Musée Carnavalet, Paris | Le Musée Virtuel du Vin - The Virtual Wine Museum, Paris
Eugène Atget, 48 rue Mazarine, ancien hôtel 1911, 6e arr., 1911 - MoMA, NewYork | Le Musée Virtuel du Vin - The Virtual Wine Museum

Cabaret "Au Petit Maure", rue de Seine - 1911

Aux Vins de France, rue Mazarine - 1911

Eugène Atget, angle rue St André-des-Arts et rue Gît-le-Coeur, 6e arr., 1908 - Collection particulière | Le Musée Virtuel du Vin - The Virtual Wine Museum

"Des Vins sans Eau", angle rue Gît-le-Cœur - 1908

Eugène Atget, Café Procope, 13 rue de l'Ancienne-Comédie, 6e arr. 1900/01 - Musée Carnavalet, Paris | Le Musée Virtuel du Vin - The Virtual Wine Museum

Café Procope, rue de l'Ancienne-Comédie - 1900

Eugène Atget, "Café tabac cabaret" à la croix d'or, 54, rue Saint André des Arts, 6e arr., 1900 - Musée Carnavalet, Paris | Le Musée Virtuel du Vin - The Virtual Wine Museum

Café-Tabac "A la Croix d'Or", r. St André des Arts -1900

Eugène Atget, 21 rue des Saints-Pères, 1911 - MoMA, New York | Le Musée Virtuel du Vin - The Virtual Wine Museum Moma 6e 1909.jpg

Restaurant, r. des Saints-Pères, côté impair - 1911

Ouvert en 1686, le Procope est un lieu chargé d’histoire. Il est considéré comme le plus ancien café de Paris. Au cours de son existence, il a accueilli le tout-Paris artistique et les plus grandes personnalités publiques du pays. C'est le lieu de rencontre des grands intellectuels du XVIIIe siècle, Voltaire, Diderot, d’Alembert, Rousseau, Beaumarchais. Les révolutionnaires ont remplacé les philosophes des Lumières. Marat y écrivait ses billets. Une citation de Camille Desmoulins habille l’un des murs du café et rappelle ce passé : « Ce café n’est point orné comme les autres de glaces, de dorures et de bustes, mais il est paré du souvenir de Grands Hommes qui l’ont fréquenté et dont les ouvrages en couvriraient les murs s’ils y étaient rangés. » Les grands auteurs du XIXe siècle se sont ensuite emparés des lieux. George Sand, Alfred de Musset, Balzac, Paul Verlaine ou encore Théophile Gautier étaient des habitués.


Malgré sa renommée, les finances se portent mal et Le Procope est contraint de fermer en 1890. Il est alors mis en vente aux enchères et est loué en 1893 à Théo Bellefonds qui redonnera au café son prestige. Dans le bail, il est stipulé qu’il devra conserver son balcon en fer forgé du XVIIIe siècle ornant la façade. Le Procope retrouve rapidement sa vocation première et accueille des cercles littéraires et intellectuels, avec Verlaine, Huysmans, Oscar Wilde, .. Mais le chiffre d’affaires ne suit pas : « Le Café Procope a disparu. Il avait beaucoup de gloire, mais point d'argent » (Anatole France). En 1890, il est de nouveau mis aux enchères. C’est alors qu’Atget le photographie, non sans une certaine nostalgie. La façade nous informe que l'on vend du vin au détail. 

 
Avant d’être rénové et agrandi, puis de reprendre le nom de Procope, le café abritera quelques années un « bouillon » Chartier dans les années trente.

©  2021  Le Musée Virtuel du Vin - The Virtual Wine Museum

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération