Suggestion : Schubert, Trio avec piano n° 2, op. 11, D. 929, Andante con moto (1827)

Le Musée Virtuel du Vin a été primé par l’Organisation Internationale de la Vigne et du Vin (OIV) qui lui a décerné une Mention Spéciale dans la catégorie Beaux-arts.
  • Twitter | The Virtual Wine Museum
  • Mastodon | The Virtual Wine Museum Musée Virtuel du Vin

Compagnon des Muses depuis l'Antiquité, le Vin des Arts est celui de la littérature, de la musique et de la photographie, comme il l'est de l'architecture, des arts décoratifs et des arts plastiques. C'est ainsi que le vin a retenu l’attention des peintres.

Musée Virtuel du Vin, le Vin des Arts, 1 300 œuvred - Pierre-Auguste Renoir - Déjeuner des canotiers - Phillips Collection

 LE DÉJEUNER DES CANOTIERS

Auguste Renoir (1841-1919)

1880-1881

The Phillips Collection, Washington DC

Le vin occupe le devant de la scène dans cette toile de Renoir. Situé à l'épicentre, le vin y joue un rôle actif et contribue à créer une ambiance heureuse et sereine, propice à la joie de vivre ensemble, entre amis.  Duncan Phillips dira de cette œuvre qu'« elle est débordante d’une bonne humeur contagieuse ».

 Les artistes, surtout les peintres, grands maîtres et petits maîtres, nous racontent l'histoire de la vigne et du vin à la manière des chroniqueurs. Elle est intimement liée à travers les siècles à notre histoire sociale, culturelle, religieuse, politique et économique.

 

>>  UN PARCOURS THÉMATIQUE : 5 COLLECTIONS DE PEINTURE PERMANENTES, 33 GALERIES

Si la peinture - tableaux, fresques et enluminures - joue les premiers rôles, Le Musée Virtuel du Vin expose également beaucoup d'autres formes artistiques. Il est le musée du "Vin des Arts" et nous raconte la longue histoire de la vigne et du vin, de l'Antiquité à nos jours.

Nous suggérons de découvrir le Musée Virtuel du Vin avec le parcours suivant : le Vin des Arts comme mise en bouche, Focus : un regard, une œuvre pour vous éveiller encore plus les sens, et les Collections de peinture et leurs Galeries à déguster pas à pas. Alternative, si le temps vous presse : une visite rapide avec la Sélection du Musée Virtuel du Vin

 

Une sélection de 30 œuvres pour une visite rapide  >>

"Les Frères Clarke et d'autres gentlemen prenant du vin", Gawen Hamilton, entre 1730 et 1735 - Yale University, New Hawen, CT, US | MVV Le Musée Virtuel du Vin
Buveurs de vins | Le Musée Virtuel du Vin ou le Vin des Arts

Les Buveurs de vin, le témoignage des peintres

Les buveurs de vin ont été mis en scène par les peintres, les grands maîtres comme les petits maîtres. L'un d'entre eux, Manet, un des artistes les plus impliqués dans la peinture du vin, aimait à dire que l'art doit refléter la vie. Quand la peinture décrit l'univers du vin, elle n'échappe pas à cette règle. Elle est comme un documentaire, un journal, et nous raconte l'histoire du vin dans toutes les couches de la société, quelles que soient les circonstances. Le vin est le compagnon de la vie quotidienne et de la vie sociale. Il peut aussi être le vin de l'ivresse ou, à l'opposé, par bonheur, celui des connaisseurs. Du simple boire au raffiné savoir-boire, il est un compagnon de tous les instants. A toutes les époques, un thème est récurrent : celui du vin marqueur social... (vidéo : cliquez sur l'image)

LES FRÈRES CLARKE ET D'AUTRES GENTLEMEN PRENANT DU VIN

Gawen Hamilton, entre 1730 et 1735, Yale University, New Hawen, CT, Etats-Unis

A BAR AT THE FOLIES-BERGÈRE (UN BAR AUX FOLIES-BERGÈRE) Edouard Manet, 1881/1882 - Courtauld Institute, London

press to zoom

Une nouvelle perspective à l'histoire du vin

Ce site a été créé en 2011 dans le cadre d'un travail universitaire portant sur le projet d'un musée virtuel du vin consacré principalement à la peinture. L'objectif était de montrer comment les artistes ont traité du vin et de la vigne et selon quelle thématique. Comme les musées réels, les musées virtuels ont l'ambition de promouvoir la culture et d'en faciliter l’accès. Ils en ont d'autant plus la capacité qu'ils ont aussi celle de créer un véritable "musée imaginaire" selon l’expression d'André Malraux : Du Musée Imaginaire de Malraux au musée virtuel  >>. C'est également l'ambition du Musée Virtuel du Vin. Musée du Vin des Arts, il offre une nouvelle perspective à la connaissance du vin et de son histoire, sociologique en particulier. 

Son fondateur, Eric Beau, est membre du réseau international des chercheurs et enseignants-chercheurs de la chaire UNESCO "Culture et Traditions du Vin".  Après avoir vécu au milieu des vignes de la Côte de Beaune, il réside maintenant à Bordeaux. Il intervient comme conférencier à l'Université de Bourgogne et dans le Bordelais.

Le Musée Virtuel du Vin est sans but lucratif et totalement libre d’accès. Ouvert à tous, il se veut être une mine d’informations à vocation historique et pédagogique pour les amateurs et les étudiants, et également un site de vulgarisation destiné au grand public.

Le Musée Virtuel du Vin a été primé par l’Organisation Internationale de la Vigne et du Vin (OIV) qui lui a décerné une Mention Spéciale dans la catégorie Beaux-arts.

Il est un site de référence internationalement reconnu, primé en 2020 par le Jury des Prix de l’Organisation Internationale de la Vigne et du Vin (OIV) avec une Mention Spéciale dans la catégorie Beaux-arts. Depuis 2022, il est aussi membre du réseau international des partenaires de la Chaire UNESCO "Culture et Traditions du Vin" de l'Université de Bourgogne.

Georges-Henri Rivière (fondateur et inventeur du Musée du Vin de Beaune et de l'ex-Musée national des arts et traditions populaires) aimait à dire que "le succès d'un musée ne se mesure pas au nombre de visiteurs qu'il reçoit, mais au nombre de visiteurs auxquels il a enseigné quelque chose". Nous pouvons ajouter : et qui reviennent. C'est plus que jamais vrai avec les musées virtuels. Nous vous souhaitons qu'il en soit ainsi avec votre visite.

Cette vendange a-t-elle vraiment eut lieu ?

Van Gogh peignit à l'huile La Vigne verte et La Vigne rouge en Arles où il séjournera à partir du 20 février 1888. La Vigne rouge est l’une de ses toiles les plus connues, dont on a souvent prétendu et colporté que c’était la seule qu’il avait vendue de son vivant, en février 1890, cinq mois avant son suicide. Il nous propose une vendange fin octobre près d’Arles alors que la vigne est rouge.

Tout cela est bien curieux : bien que située dans une région méditerranéenne, cette vendange serait bien tardive, fin octobre. Habituellement, les vendanges ont lieu avant que la vigne ne prenne cette couleur. Il y a pléthore de vendangeurs, vingt et un ! Il va bientôt faire nuit. Que penser de la réalité de cette vendange ? A-t-elle vraiment eu lieu comme le présente Van Gogh, a-t-elle-même vraiment eu lieu à cette date ? Analysons les faits en nous appuyant sur les Lettres de Van Gogh à son frère Théo... 

 

Focus : un regard, une œuvre  >>

Eugène Atget nous invite à flâner dans le Vieux Paris d'un arrondissement à l'autre, et d'un quartier à l'autre, à la recherche des marchands de vin, des bars, des cabarets, des cafés tabac, des restaurants, comme ce commerce d'un "bougnat" (Auvergnat de Paris) chez lequel les vins et liqueurs côtoient le bois et les charbons. L'acharnement d'Atget à débusquer la réalité va faire de lui l'ancêtre de la photographie moderne. Toujours à l'affiche, Les Rubaïyat d'Omar Khayyâm, contrepoint aux miniatures persanes présentées. Le vin, souvent cité dans ces quatrains, y apparaît comme un remède à la mélancolie, un élixir de vie. Deux autres expositions sont dédiées à l'art d'aujourd'hui. Bertrand Sallard, établi en Bourgogne,  nous présente ses variations abstraites sur les travaux "de la vigne au vin" rythmés par les saisons. Tandis qu'avec le Street Art, Bacchus et le vin s'emparent des murs. 

Expositions >>

NEOLITHIC JAR RECOVERED FROM A NEOLITHIC SITE IN GEORGIA © Georgian National Museum

press to zoom

La vinification est connue depuis plusieurs millénaires. Les scientifiques s'accordent à dire qu'elle a été d'abord pratiquée dans la région du Caucase, considérée depuis le XIXe siècle comme la patrie de la vigne domestique, avec une grande diversité de vignes sauvages et aussi de cépages, notamment en Géorgie. Les plus anciennes traces de vinification connues à ce jour y ont été découvertes en 2017 avec huit jarres néolithiques datées des environs de - 6 000 ans avant notre ère, soit il y a 8 000 ans. Après analyse, elles ont révélé contenir certains dépôts chimiques comme l'acide tartrique, véritable signature de la présence de vin. Cette découverte est à ce jour le plus ancien témoignage de la fabrication de vin par l'homme.

Blog : actualités et œuvres à découvrir :  >>

DERNIERS POSTS PUBLIÉS

DIONYSIAC ECTASY Roman sarcophagus, 2nd century, from Perga, ancient Greek city in Anatolia - Archaeological Museum, Antalya, Turkey

press to zoom

Du nouveau dans les collections du musée

Cette scène d'extase met en scène satyres et Ménades, compagnons habituels de Bacchus. Les satyres sont des créatures ambivalentes, mi-homme, mi-bouc, qui vivaient en pleine nature. Ils forment le « cortège dionysiaque » qui accompagne Dionysos et sont associés aux Ménades. Suivantes, celles-ci ne sont pas des prêtresses, bien qu'elles tiennent une place importante dans la religion et le culte. Elles participent aux mystères et fêtes en l’honneur du dieu. Personnifiant les esprits orgiaques de la nature, elles se livrent à des danses frénétiques qui les plongent dans une extase mystique. Les Bacchantes (nom romain des ménades) peuvent se conduire comme des bêtes sauvages.

La vigne et le vin dans la sculpture  >>

ŒUVRES RÉCEMMENT AJOUTÉES

Œuvres nouvelles ou après restauration de l'original, ou reproduites avec une meilleure fidélité et/ou une meilleure qualité (2° trimestre 2022)

PEASANT KERMIS David Teniers the Younger ca. 1665 - Rijksmuseum, Amsterdam, The Netherlands

press to zoom

PORT OF ROUEN, OFF-LOADING AND LOADING, WOOD (and Wine) Camille Pissarro, 1898 - Clark Institute, Williamstown, MA, United States

press to zoom

TWO DRINKERS Honoré Daumier ca. 1858 - The Barnes Foundation, Philadelphia, PA, United States

press to zoom

STILL LIFE After Pablo Picasso, Lithographie, 1923 - Musée national Picasso, Paris

press to zoom

ARMENIAN AMBASSADORS OFFER WINE AND A HORSE TO THE PERSIAN EMPEROR, Relief, ca. 515 BC. - Apadana, Persepolis, Iran

press to zoom

FEAST OF HEROD Giotto dit Bondone, 1320 - Capella Peruzzi, Santa Croce, Florence, Italy

press to zoom

GRAPE HARVEST, Tapestry, Southern Netherlands, first quarter of the 16th century - National Museum of the Middle Ages, Paris

press to zoom

SOIR BLEU Edward Hopper, 1914 - Whitney Museum, New York City

press to zoom

TAPESTRY OF BAYEUX, PANEL 43: "AND HERE THE BISHOP BLESSES THE FOOD AND THE DRINK", 1066/82 - William The Conqueror Center, Bayeux, Normandy, France

press to zoom

THE VINEYARD AT CAGNES Auguste Renoir, ca. 1908 - The Brooklyn Museum, New York

press to zoom

VAUDEVILLE THEATER (ENGLISH DANCING COUPLE) Ernst Ludwig Kirchner, 1907 (1926) - Städel Museum, Frankfurt am Main, Germany

press to zoom

WORKERS PRUNING THE VINES Auguste Chabaud

press to zoom

THE SILVER GOBLET Jean-Baptiste-Siméon Chardin ca. 1728 - Saint Louis Art Museum, St. Louis, Missouri, United States

press to zoom

YOUTH POURING WINE IN DIONYSOS' KANTHAROS Tondo of a kylix, Greece, Attic clay, ca. 480 BC. - Musée du Louvre, Paris

press to zoom

BOAT SCENE ON THE RHINE NEAR BINGEN (Germany) Johann Baptist Bachta, ca. 1840 - Museum am Strom, Bingen, Germany

press to zoom

> Découvrez les oeuvres dans leur entier en cliquant sur les vignettes

Pour en voir plus  >>

FRANCE-CHAMPAGNE Henri de Toulouse-Lautrec, 1891 - MoMA, New York

press to zoom

Les affiches sont des témoins de l'histoire du vin, de la vigne et des vignerons. L'affiche est un support de publicité ou de propagande destiné à être vu dans la rue et plus généralement dans les espaces publics. A la fin du XIXe siècle, l’affiche connaît son « âge d’or » avec notamment Toulouse-Lautrec. Alors âgé seulement de 23 ans, Bonnard réalise un coup de maître avec cette affiche commandée par la marque France-Champagne. "On me demande partout mon affiche", écrit-il à sa mère. Félix Fénéon, futur rédacteur en chef de La Revue Blanche écrit "la première estampe affiche qui ait joyeusement éclaté sur les murs de Paris depuis Daumier...  Elle inaugurait un renouveau de l'art de la lithographie - de cet art que Toulouse-Lautrec devait pousser au degré que l'on sait de raffinement et de maîtrise". Cette affiche, cette "réclame", répond aux canons de la publicité moderne : une image simple, lisible immédiatement, qui accroche l'œil en provoquant un choc visuel. Le point focal de l'affiche est la coupe de champagne avec ses bulles. La jeune femme semble en sortir et pétille tout autant, la tonalité jaune soleil du fond étant celle de ce divin breuvage. Le tout en suggère l'éclat et la vivacité. Le champagne s'affirme comme un symbole de fête et de plaisir, de joie de vivre.

Les photos "documentaires" nous ancrent dans le réel en apportant également leur témoignage. Quatre thèmes le confirment sans conteste : le transport du vin, la crise viticole de 1907, le pinard des poilus de la Grande Guerre de 1914 à 1918 et la Prohibition de 1920 à 1933 aux Etats-Unis.

L'histoire du vin, les découvertes archéologiques, le langage et les mots du vin ; les mouvements dans la peinture, les musées du monde, le langage et les mots de la peinture : autant de repères à connaître sur le vin >>

1 - PRUNING, THE MONTH OF MARCH Book of Hours of Catherine de' Medici, 1500?-1550? - BnF, Paris

press to zoom

Les tweets illustrés avec des miniatures s'emparent aisément des premières places. Il est vrai que les images de miniatures et manuscrits nous permettent de mieux connaître la vie au Moyen Âge et notamment les travaux qui incombent aux paysans au cours de l’année agricole et dont le thème iconographique du calendrier permet la représentation. Aux XIIe et XIIIe siècles, les mois figurent des paysans en pleine action et s'intègrent à la décoration des églises, et notamment de leurs portails, de leurs chapiteaux et de leurs vitraux ; tandis que quelques calendriers ornent, dès cette époque, plusieurs livres liturgiques. Si, aux XIVe et XVe siècles, les travaux des mois ne s'inscrivent plus que sur quelques bâtiments profanes, ils ornent de très nombreux livres de prières. En s'emparant d'un thème païen déjà fixé par l'Antiquité gréco-romaine, l'Église et les théologiens ont conféré à ces images un sens nouveau : l'homme, à la suite d'Adam et Ève, subit le travail comme un châtiment et un moyen de se racheter. 

La culture de la vigne connaît au Moyen Âge une très large extension. L'importance liturgique et symbolique du vin, comme du pain, dans le monde chrétien, impliquait une place de choix pour ces cultures dans l'iconographie. La taille des ceps, en février ou en mars, déterminante pour la production future, est un des motifs les plus fréquents, en particulier dans les calendriers.

La vigne et le vin dans l'enluminure  >>