17.10.2019

Le vin est le compagnon des Muses

Depuis ses origines les plus lointaines, 6 000 ans av. J-C., dans le Caucase, le vin a toujours occupé une place importante dans les civilisations. Il y a légué un riche patrimoine culturel qui dépasse de loin les arts et traditions populaires de la plupart des musées du vin. Compagnon des Muses, le vin des arts est celui de la littérature, de la musique, des arts décoratifs ou celui des arts plastiques. C’est ainsi que depuis l’Antiquité, le vin a retenu l’attention des peintres. 

 

Dans la peinture, la longue histoire du vin démarre en Egypte avec des fresques du XVème siècle av. J-C., en Égypte. Ici, dans la tombe de Nebamon, scribe et régisseur de l'épouse royale de Thoumôtsis IV, nous découvrons la scène de vendange d'une vigne en pergola. Les vendanges avaient lieu au tout début de l'été, juste avant la saison des pluies, à la mi-juillet.

VENDANGE, TOMBE DE NEBAMON

18ème dynastie, ca. 1422-1411 av. J-C - Nécropole de Thèbes, Vallée des Nobles 

 

 

L'histoire de l’art est depuis toujours l’histoire de la société. Manet, un des artistes les plus impliqués dans la peinture du vin, aimait à dire que l'art doit refléter la vie. Quand la peinture met en scène l’univers du vin, elle n’échappe pas à cette règle. Elle est comme un documentaire, un journal, sur les mythologies, les religions, la vie quotidienne et la vie sociale. Un thème est récurrent, quelles que soient les époques : celui du vin marqueur social.

 

Le Musée Virtuel du Vin, avec 800 œuvres d'art (dont 654 œuvres picturales), nous raconte l'histoire du vin, son rôle et ses usages à travers les époques. Nous visitons un musée imaginaire du vin au sens où l'entendait André Malraux. C'est-à-dire non pas le produit éphémère de l’imagination, mais une collection importante d’œuvres d’art, de grands maîtres comme de petits maîtres. Elles sont de plus en plus diffusées sur internet par les musées qui les abritent, notamment en aux Etats-Unis et aux Pays-Bas. Malheureusement, la France se montre encore très réservée.

Soldat et jeune fille souriant, Vermeer
En voir plus
Nature morte aux huîtres, Pieter Claesz
En voir plus
Dégustation de vin nouveau
En voir plus

L'ENLUMINURE 

 

La peinture sur manuscrit est reine au Moyen-Âge et relève de la même approche thématique. Technique picturale (au même titre que la fresque ou la peinture de chevalet), l'enluminure est exécutée à la main, elle décore ou illustre un texte, généralement un manuscrit. Jusqu'au XIIème siècle les manuscrits sont copiés dans les établissements ecclésiastiques, principalement les abbayes, où ils servent à célébrer le culte et à nourrir la prière et la méditation. A partir du XIIIème, un artisanat et un marché laïcs se développent avec l'essor de l'université et des administrations et l'émergence d'un nouveau public amateur de livres. L'enluminure est riche d'enseignements sur l'histoire du vin au Moyen-Âge et de sa place dans la société.

LE VIN PROFANE 

 

Le vin est le compagnon de tous les instants : longtemps considéré comme un aliment, il reconstitue les malades, réconforte les travailleurs et accompagne les repas en famille. Quant aux cafés, pour nombre de leurs clients, ils sont comme une famille de substitution et une façon de tuer le temps. Le vin est associé à l'amitié, aux rencontres, à l'amour, à la fête. De l’ébriété à l’ivresse, il n’y a qu’un pas que certains artistes n’ont pas hésité à franchir pour la condamner et rappeler qu'elle peut conduire à l’alcoolisme. Si l’histoire du goût est très ancienne, c’est en renouvelant ses critères qu’elle s’affirmera à la fin du XVIIème et au XVIIIème. Le goût n’est plus le privilège des (plus) nantis et il déteint sur la bourgeoisie. Les connaisseurs se grisent de mots pour décrire la couleur, les arômes et le goût du vin.​

LE VIN DIVIN ET LE VIN SACRE 

 

Son goût incomparable et l'ivresse qu'il procure font du vin le symbole des plaisirs non seulement terrestres, mais aussi célestes : au banquet, à la table des dieux, bonne chère rime avec volupté de la chair. Le vin ressemble au sang, liquide vital qui symbolise les liens d'hérédité et d'alliance. A ce titre, il est le privilège des divinités comme il est celui des puissants. Boire, partager le "sang de la terre ", permet de s'approprier une part de l'immortalité. D'Osiris au Christ, en passant par Dionysos, le vin est l'emblème des dieux qui renaissent.

LE CYCLE DU VIN 

 

Si le cycle du vin, des travaux de la vigne au transport du vin, en passant par sa vinification et son élevage, a été largement représenté dans les miniatures, les enluminures, les vitraux, la sculpture, ... il est peu répandu chez les maîtres de la peinture qui retiennent principalement les vendanges.

LA NATURE MORTE 

 

Nombreux sont les artistes qui ont mis en scène le vin dans leurs natures mortes, poursuivant un objectif symbolique ou simplement décoratif. Et ce dès l'antiquité, comme en témoignent les mosaïques et fresques d'alors en Italie, dans la région du Vésuve. L'histoire de la peinture sur chevalet voit se développer ce nouveau genre dès la fin du XVIème. Il prend tout son essor au XVIIème. Certaines œuvres n'y sont pas exemptes d’informations sur les habitudes alimentaires et les croyances de l’époque.

LES GRANDS MAÎTRES 

 

Près de 25% des œuvres picturales présentées hors enluminures (564 à ce jour) sont le fait de grands maîtres, certains d’entre eux n'hésitant pas à mettre en scène le vin dès que l’occasion peut s’en présenter. Ainsi Vermeer, sur un total de trente-cinq œuvres, ne propose-t-il pas moins de sept tableaux décrivant chacun à sa façon les méfaits du vin. Grands ou petits maîtres, les peintres nous rappellent que le vin est un témoin irremplaçable de notre histoire sociale et culturelle. Nombreux sont les grands maîtres à avoir illustré le vin, quarante : Giotto, Bellini, Leonard de Vinci, Bosch, Dürer, Michel-Ange, Titien, Lorenzo Lotto, Pontormo, Le Tintoret, Véronèse, Pieter Brueghel l'Ancien, Le Greco, Annibal Carrache, Le Caravage, Rubens, Frans Hals, Nicolas Poussin, Georges de La Tour, Velasquez, Rembrandt, Vermeer, Watteau, Giambattista Tiepolo, Hogarth, Chardin, Goya, Turner, Courbet, Manet, Degas, Monet, Cézanne, Gauguin, Van Gogh, Toulouse-Lautrec, Henri Matisse, Pablo Picasso, Miro et Bacon.

La Dernière Cène, Leonard de Vinci
Le Déjeuner d'huîtres, de Troy
Les Vendanges, Goya
En voir plus
Vin des arts
Galeries
Œuvre du mois
Vin et Peinture
Expositions
Blog
Twitter
Contact
Commentaires

Dégustation de vin nouveau